TON LIVRE OVNI : OLIVIER

Image

 

Cette catégorie de blog est destinée à toi, que tu sois lecteur, blogueur ou professionnel des métiers du livre, pour que tu mettes en avant CE livre qui sort du lot, qui t’as bouleversé, qui est un véritable ovni, une pépite que tu veux faire découvrir à tout le monde. La seule condition ? Être passionné.e !

LE CHOIX D’OLIVIER PÈNE – Libraire à La Machine à Lire : GB 84, David Peace

1. Fais nous un court synopsis du livre

GB 84 relate les grèves de mineurs de 84 dans le Yorkshire, au Royaume-Uni, utilisant les points de vue de plusieurs protagonistes : mineurs, syndicalistes, politiques, briseurs de grève, jaunes, sous le regard lointain mais présent de Thatcher dont la fameuse main invisible – chère aux libéraux – se doit de détruire violemment et profondément toute velléité de mouvement social.

2. Qu’est-ce que ce livre a de si particulier ? Pourquoi le vois-tu comme un ovni ?

Sa particularité première réside dans l’utilisation de l’écriture, incandescente, brûlante, poétique, au service d’une documentation et d’une construction extrêmement précises. Le journal de l’un des mineurs grévistes (Martin), coupé en pleine phrase, qui reprend un peu plus loin là où on l’a laissé. La variation de ton et de style selon les personnages (là aussi, même si c’est dur, mention toute spéciale à la partie consacrée au « Mécanicien » ). Un livre dense, original dans son traitement, et brutal, disons.

3. Si tu devais le qualifier en 3 mots ?

Chaos, fracas, obsession.

4. Quel est ton rapport à ce livre ?

Fasciné, je dirais. Ayant grandi dans un pays de mines (et donc de conflits sociaux forts), il corrobore à la fois mes souvenirs d’enfance, l’idée que je me faisais de ces affrontements ainsi qu’une forme de lyrisme extrêmement dur lié au soulèvement social. C’est un sacré roman noir, personne n’est épargné, et les plus fragiles seront les victimes, sauf si la trahison ou la corruption les rattrapent, et, paradoxalement, les sauvent. Ça laisse à la fois un goût amer et la certitude de sortir d’un immense moment de littérature.

5. Comment l’as-tu découvert ?

En suivant, à cette période, systématiquement les publications de Rivages. J’avais déjà lu au moins trois de ses bouquins (1974, 1977, 1980) quand celui-ci est sorti. Donc j’avais un a priori très favorable, largement confirmé.

6. À quel genre de lecteur le conseillerais-tu ?

À ceux qui aiment se faire un peu « maltraiter » lors d’une lecture, à ceux qui ont croisé Ellroy, Krawiec, Robin Cook, voire Kate Tempest.

GB 84, David Peace, éditions Rivages (2006) – 23€50 (existe en poche)

 

Un grand merci à Olivier pour cette recommandation ! Je sais d’expérience que ses conseils – notamment en matière de romans noirs – visent toujours dans le mille. Si tu es tenté par ce livre, n’hésite pas une seule seconde !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s