TON LIVRE OVNI : LAURA

Image(3)

 

Cette catégorie de blog est destinée à toi, que tu sois lecteur, blogueur ou professionnel des métiers du livre, pour que tu mettes en avant CE livre qui sort du lot, qui t’as bouleversé, qui est un véritable ovni, une pépite que tu veux faire découvrir à tout le monde. La seule condition ? Être passionné.e !

 

LE CHOIX DE LAURA FRIOUX – Étudiante en édition et apprentie aux éditions Le Castor Astral : Bleuets, Maggie Nelson

 

1. Fais nous un court synopsis du livre

Tomber amoureuse d’une couleur, en faire une affaire personnelle ou plutôt un prisme à
travers lequel Maggie Nelson évoque sa rupture sans retenu. Elle avait toujours rêvé d’écrire sur le bleu. C’est le moyen qu’elle a trouvé pour partager réflexions lyriques et érudites autour de thèmes qui lui sont chers : la solitude, l’infirmité, le suicide, le sexe, la spiritualité. 240 fragments de poésie en ébullition et d’esprit intranquille. Maggie Nelson fait de la couleur bleue un laboratoire textuel autour de son expérience personnelle et intime.

 

2. Qu’est-ce que ce livre a de si particulier ? Pourquoi le vois-tu comme un ovni ?

On a là un objet infiniment hybride et déclinable, entre essai, récit et poème. C’est un
trésor inépuisable de méditations savantes et obsessionnelles autour du bleu. Bien loin des recherches de Pastoureau, ce texte n’a pas d’égal. Il est fait de strates de deux natures : introspection de l’auteure et étude du bleu sous toutes ses formes en passant par les travaux de Goethe à Warhol, de Klein à Platon ou de Leonard Cohen à Marguerite Duras. Entre ces pages, je suis indéniablement sortie de ma zone de confort et des sentiers battus. Maggie Nelson a su saisir une autre forme de littérature qui intrigue et pervertie la vision que l’on a de la poésie.

 

3. Si tu devais le qualifier en 3 mots ?

Intelligent, monomaniaque, confidentiel.

 

4. Quel est ton rapport à ce livre ?

Je n’avais jamais appréhendé un recueil de poèmes comme ça, en décortiquant le texte
éclat par éclat avec, pour chacun, son pesant de surprise, de curiosité et d’émotion. J’ai eu l’impression d’entrer dans l’intimité d’un savant fou, de me situer quelque part entre son journal intime et ses carnets de recherches.

 

5. Comment l’as-tu découvert ?

En fait, c’est drôle, je cherchais quelque chose de court pour enfin combler et caler une
étagère incomplète de ma bibliothèque. J’étais sure que ce magnifique petit trésor remplirait parfaitement sa mission. Plus sérieusement, je cherchais à découvrir la poésie contemporaine américaine de manière plus large. Même si Maggie Nelson propose un recueil conceptuel et sans doute peu représentatif de la production, il m’a donné envie de découvrir d’autres perles de ce genre.

 

6. À quel genre de lecteur le conseillerais-tu ?

Pour commencer, je conseillerais Bleuets à tous les amoureux du bleu. Je le conseillerai
aussi ceux qui cherchent à découvrir l’œuvre de Maggie Nelson, je trouve que c’est une
formidable porte d’entrée très représentative de son talent. Plus largement, je le conseillerai à tous les amateurs de littérature de l’intime en quête d’expérience de lecture, parce qu’il s’agit vraisemblablement d’une tentative littéraire convaincante.

 

Bleuets, Maggie Nelson, éditions du Sous-sol (2019), 14.5€

 

Merci à Laura pour la découverte de ce petit livre qui va de pair avec mon intérêt progressif pour la poésie contemporaine. Ça ne fait aucun doute qu’il finira tôt ou tard dans ma bibliothèque (et j’espère dans la vôtre) !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s