TON LIVRE OVNI : ANAÏS JACQUEMONT

Image-5 (1).png

 

Cette catégorie de blog est destinée à toi, que tu sois lecteur, blogueur ou professionnel des métiers du livre, pour que tu mettes en avant CE livre qui sort du lot, qui t’as bouleversé, qui est un véritable ovni, une pépite que tu veux faire découvrir à tout le monde. La seule condition ? Être passionné !

 

LE CHOIX D’ANAÏS JACQUEMONT – libraire à la Librairie Mollat : La mécanique des femmes, Louis Calaferte

 

1. Fais nous un court synopsis du livre

La mécanique des femmes, c’est une succession de paragraphes, d’anecdotes, racontées par des femmes, après l’amour.

 

2. Qu’est-ce que ce livre a de si particulier ? Pourquoi le vois-tu comme un ovni ?

C’est un livre singulier puisqu’on y parle vrai, crûment, goulûment, avec ou sans humour, avec ou sans amour, de sexe. Ecrit par Louis Calaferte, publié 5 ans avant sa mort, La mécanique des femmes est un ovni dans le sens où, écrites par un homme, les pensées de ces femmes après le plaisir ont le verbe coloré mais précis, poétique mais violent, malicieux. Ce n’est pas un texte pornographique, c’est un collage, un patchwork, une sorte de « Papiers collés » à la Perros mais autour du sexe, à travers la bouche de femmes. En le lisant je me dis toujours « il n’a rien inventé, il a tout retenu ». Un ovni donc, car c’est un des meilleurs textes érotiques que j’ai lu sur des femmes, écrit par un homme, qui a dû en connaître beaucoup.

 

3. Si tu devais le qualifier en 3 mots ?

Érotique, gouailleur, cinglant.

 

4. Quel est ton rapport à ce livre ?

C’est un livre que j’ai beaucoup offert, que j’ai beaucoup conseillé. Et il est très facile de mettre l’eau à la bouche. Grâce au nom de Calaferte tout d’abord, génial auteur de Septentrion et du Requiem des innocents. C’est un texte qui m’est cher car il parle de sexe avec verve, avec une poésie vulgaire qui me plaît, ogresque.

 

5. Comment l’as-tu découvert ?

Par un très bon libraire bordelais.

 

6. À quel genre de lecteur le conseillerais-tu ?

A tous les lecteurs de Calaferte, tout d’abord. A cell.eux qui cherchent une petite pépite avant de se rendre à un anniversaire. Aux amoureux. Aux célibataires. Aux vieilles. Aux lycéens. A ceux qui lisent aux toilettes (meilleur endroit pour lire des fragments). Sincèrement, en librairie, avec toute personne qui cherche vraiment un livre sur l’amour.

 

La mécanique des femmes, Louis Calaferte, éditions Folio – 6.80 €

 

Un grand merci à Anaïs pour cette suggestion de lecture. C’est une libraire passionnante et passionnée qui m’a guidée vers de nombreux coups de cœur et c’est pourquoi je vais de ce pas aller me procurer La mécanique des femmes !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s