Crépuscule du tourment, Léonora Miano, éditions Grasset

37787432_2028239767505695_6189334279135166464_n.png

 

 

▬ Crépuscule du tourment, Léonora Miano, éditions Grasset (2016)

Lecture effectuée dans le cadre du #WorldBookTourClub de mai 🌍

✒️ Quatre voix, quatre femmes qui prennent successivement la parole pour s’adresser au même homme : sa mère, la femme qu’il a aimé, la femme qu’il fait semblant d’aimer, et sa sœur. Quatre monologues où les regards se croisent, diffèrent et dressent une histoire ; celle de cet homme, de sa famille et de son entourage. Une réflexion sur la féminité, sur les rapports homme/femme, sur la domination qu’exerce l’un sur l’autre.
💫 La forme du monologue a été pour moi très difficile à lire ; mon attention s’est égarée très aisément lors de ma lecture, et j’ai été lasse à plusieurs reprises. Malgré tout, ce livre est très important. A travers chaque voix, Léonora Miano exprime une pensée féministe qui progresse au fur et à mesure que les femmes se succèdent. Elles dressent le portrait de cet homme ainsi que le leur ; des portraits en cohérence les uns avec les autres car ils proviennent de l’éducation qu’on leur a donné. C’est ce rôle central et implicite donné à l’éducation qui m’a particulièrement marquée dans ce livre ; pourquoi l’homme agit ainsi, pourquoi son entourage lui répond de telle manière, et surtout pourquoi le schéma se répète-t-il en continu ? Parce que leur éducation les encourage à le faire, et c’est la dernière voix qui vient briser cette boucle infernale qui ne reproduit que du malheur et tend vers la destruction. Un très beau livre, à la pensée féministe très imprégnée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s