Plus haut que la mer, Francesca Melandri, éditions Folio

23379499_1601356559886176_488793010_o

✒️ Sur une île a été construite une prison spéciale de très haute sécurité pour accueillir des prisonniers particulièrement violents. Parmi eux se trouvent le mari de Luisa et le fils de Paolo, qui viennent leur rendre visite et font connaissance par la même occasion. A l’issue de la visite, l’arrivée du mistral retarde leur départ en bateau et les contraint de rester sur l’île, surveillé par un gardien de la prison, Pierfrancesco Nitti. La rencontre entre ces trois personnages, aussi brève qu’inattendue, va donner lieu à des moments de grâce qui font lâcher ce livre avec une sérénité délectable.
💫 Malgré une première partie qui tire en longueur – le décor est posé, les personnages introduits, leur état d’esprit également – je me suis laissée emporter sur cette île et j’ai contemplé la beauté et la singularité de ces personnages, notamment celles de Luisa et de Paolo (j’avoue n’avoir pas éprouvé grand intérêt envers Nitti). Malgré leurs histoires respectives qui sont assez misérables et pathétiques, ils possèdent une bonté sans limite et une fidélité remarquable. Leur rencontre va tisser un lien éphémère mais indispensable pour les chemins qu’ils prendront successivement à la suite de cette rencontre. C’est un livre avec peu d’action où l’auteur prend peu de risques, mais où l’émotion nous submerge de la première à la dernière page.

23379634_1601356553219510_966492256_o

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s